Département de la Seine-Saint-Denis | La Culture et l'Art au Collège

Edition | Année parcours : 2017

Informations sur le parcours à la date du : 23/11/2017

De la préhistoire à l'histoire

Coordonnées du collège
  • Collège affecté : Collège Antoine de Saint-Exupéry
  • Ville : ROSNY-SOUS-BOIS
  • Classe : 6ème 
Coordonnées de la structure
  • Nom de la structure : Lacaze Sarah
Coordonnées de la personne ressource
  • Identité : Madame Sarah Lacaze

1. Articulation avec un processus de création :

Le parcours a un lien avec la création / le projet scientifique en cours ou à venir

Projets artistiques/scientifiques en cours ou à venir de l'artiste ou du scientifique menant le parcours
  • Après des études en archéologie et en histoire, j'ai participé à plusieurs campagnes de fouilles, en Egypte notamment, et effectué des sondages archéologiques. Dans le cadre de mon expérience en tant qu'ingénieur en prospection géophysique au sein de la société Terra Nova, j'ai été amenée à prospecter et cartographier des sites gallo-romains et médiévaux. Aujourd'hui spécialisée dans la médiation archéologique et scientifique, je crée chaque année de nouveaux ateliers et outils pédagogiques pour faire découvrir les métiers de l'archéologie, l'histoire des techniques, l'histoire des civilisations et des Hommes. Ces ateliers qui suscitent un vif intérêt de la part des élèves du primaire et des collégiens ont retenu l’attention de l’équipe de l’émission E=m6 qui m’ont contacté pour participer à un reportage sur les premières écritures (reportage réalisé et diffusé en février 2016).
Articulation du parcours avec ces projets
  • En 2014 Sophie Lemort, gérant le projet "Des premiers signes aux premières écritures" pour l'association Palnéolitic m'a demandé si nous pouvions intégrer des ateliers sur les métiers de l'archéologie et les hiéroglyphes dans son parcours. J'ai pu lui répondre favorablement et nous avons pu mettre en œuvre ces nouveaux ateliers en 2014-15 et 2015-16. Je continue chaque année à développer de nouveaux ateliers en lien avec l'archéologie et l'Antiquité pour des classes de collégiens et des classes de primaires, notamment en collaboration avec l'association Palnéolitic car nous avons des compétences complémentaires.

2. Construction du parcours (pendant le temps scolaire et avec une classe donnée)

L'artiste, le scientifique a t'il déjà mené un parcours CAC lors des éditions précédentes ? Si oui, précisez dans quel collège, la ville et ce qui motive le renouvellement de sa candidature.
  • Dans le cadre de mes activités de médiatrice sur l’archéosite de la Haute-Ile (2008-2012) j’ai accueilli des classes de collégiens suivant un parcours CAC pour des visites guidées et des ateliers. Depuis 2013 j’interviens sur les parcours CAC pour l’association Palnéolitic (collèges Saint-Exupéry de Rosny-sous-Bois, Henri Sellier et Pierre Brossolette de Bondy, Lucie Aubrac de Villetaneuse, Lucie Aubrac de Livry Gargan, Georges Brassens de Sevran, Georges Politzer de Bagnolet). En 2014-15 j’ai créé et encadré le parcours « Les bâtisseurs de cathédrales" auprès de deux classes de 5ème du collège Lucie Aubrac de Livry-Gargan. En 2015-16 j’ai participé à la mise en œuvre de trois parcours pour le compte de l’association Palnéolitic : des premiers signes aux premières écritures (6ème collège Georges Politzer de Bagnolet), Premières écritures (classe de 3éme latinistes du collège Liberté de Drancy) et Les bâtisseurs de Cathédrales (5ème collège Saint Exupéry de Rosny-sous-Bois). Ce dernier parcours a été, pour les enseignants et moi-même, une continuité par rapport au projet "Des premiers signes aux premières écritures" mené l’année précédente avec une classe de 6ème. En 2016-17 les enseignants du collège Saint Exupéry de Rosny-sous-Bois ont souhaité mettre en place un projet autour de la Préhistoire qui a fait son grand retour dans le programme d'Histoire des 6èmes. Les enseignants du collège Liberté de Drancy ont souhaité travailler à nouveau sur le projet Premières écritures mais avec une classe de 4ème.

L'atelier construit et encadré par l'artiste / le scientifique se déroule sur une durée d'environ 20 heures

Atelier (environ 20h)
  • Ce parcours propose de découvrir l'Histoire de l'évolution des Hommes tant sur l'aspect physique que technologique durant la longue période que représente la Préhistoire. A travers ce parcours les élèves sont amenés à découvrir la démarche de l'archéologue pour reconstituer les modes de vies préhistoriques (Paléolithique - Mésolithique et Néolithique). Les ateliers sont construits autour de deux axes : la fabrication (en mêlant une vision du monde à une expression artistique), et l'expérimentation pour retrouver des gestes anciens. L'atelier évolution de l'Homme/ des techniques et l'atelier techniques du feu permettent de sensibiliser les élèves à la démarche scientifique par l'observation et l'expérimentation. Les élèves seront initiés à différentes formes et techniques artistiques employées à la Préhistoire avec l'atelier art pariétal et l'atelier parure. Ils découvriront également les techniques artisanales qui apparaissent au Néolithique telles que la poterie. Enfin un lien sera fait entre Préhistoire et Histoire avec la découverte des premières formes d'écritures en Mésopotamie.

Les sorties développent et mettent en perspective l'univers artistique / culturel de l'artiste / du scientifique et sa pratique

Sorties (environ 10 heures) développent et mettent en perspective l'univers artistique, culturel de l'artiste / du scientifique et sa pratique
  • Le musée du Louvre : les collections de la Mésopotamie sont parmi les plus riches du monde. Les élèves découvriront aussi bien les témoins archéologiques des premières écritures que des armes, des outils, ou des objets non utilitaires. Le Musée du quai Branly : pour reconstituer les modes de vie préhistoriques l'archéologue fait appel à l'ethnologie. Le musée du quai Branly présente des collections d’objets appartenant à différentes cultures étudiées par les éthnologues. Ces études ont permis aux archéologues à déterminer, notamment, la fonction de certains objets préhistoriques. L’archéosite de la Haute-Ile : Ce lieu permet de faire découvrir aux collégiens le travail de restitution entrepris par les archéologues à partir des données issues des fouilles. Les élèves découvriront en effet un espace présentant la vie quotidienne de populations préhistoriques du Mésolithique à partir de reconstitutions de sites d’habitats, d’objets. Départemental, ce site est l’occasion également de faire prendre consciences aux collégiens de l’histoire ancienne de leur territoire.

L'analyse critique permet d'expliciter la démarche de l'artiste / du scientifique et le sens du projet

Les temps de réflexion permettent d’expliciter la démarche de l’artiste/du scientifique et le sens du projet auprès de la classe. Ils ont obligatoirement lieu en présence des élèves et deux heures minimum doivent y être spécifiquement dédiées.
  • Ce parcours se compose de six ateliers et de trois sorties réparties tout au long de l’année (octobre à mai) et d’une valorisation en juin. Dans le cadre des ateliers le scientifique apporte les éléments du monde de la recherche à travers une présentation de son travail et la mise en œuvre de manipulations basées sur l’archéologie expérimentale. A travers ce parcours, les élèves vont être initiés à la démarche scientifique, archéologique et ethnologique. Les professeurs participent aux séances et s’approprient le projet. Dans le cadre de leurs cours, ils sont amenés à faire des parallèles avec les thématiques abordées dans les différentes séances (travaux d’écriture, réalisations artistiques/ plastiques, chronologie, vocabulaire).

La restitution, temps de cloture du projet

Le temps de clôture offre une visibilité du chemin parcouru aux pairs, à la communauté éducative et au-delà et adopte une forme originale qui ne cherche pas uniquement la présentation d'une oeuvre réalisée par les élèves.
  • Une exposition présentant les travaux des élèves sera organisée dans le cadre de la journée des excellences. Elle sera visible par les élèves du collège mais également par les parents et les professeurs

3. Co-construction du parcours

Liens avec les différentes entrées du projet d'établissement et notamment de son volet culturel.
Les axes du projet d’établissement auxquels il est fait référence sont explicités et le parcours a pour ambition de s'ouvrir à l'ensemble de l'établissement (rencontres avec d'autres classes, chantiers d'étape ...).
  • Individualisation : favoriser le projet personnel de l'élève et l'amélioration de l'estime de soi. Une attention très particulière sera apportée à l'estime de soi. Partenariat : renforcer et développer les partenariat pour une ouverture des élèves. Les élèves visant à l'ouverture culturelle des élèves seront systématiquement favorisés car ils sont au cœur de l'objectif d'émancipation qui sous-tend le projet d'établissement du collège. Autonomie et citoyenneté: placer le développement de l'esprit critique au cœur des pratiques pédagogiques. Chaque professeur s'attache à mettre en œuvre dans son enseignement des situations permettant le développement de l'esprit critique. Culture d'établissement: généraliser les classes à projet: projets sportifs, culturels, artistiques ou scientifiques. Organiser un groupe classe autour d'un projet fédérateur porté par l'ensemble, ou au moins une partie importante de l'équipe éducative pour mettre en place une dynamique de groupe propice aux apprentissages, d'autant que ceux-ci sont dynamisés lorsqu'ils prennent sens grâce à un projet commun.
Liens avec les enseignements et notamment celui de l’histoire des arts. Les objectifs sont explicités par discipline et en lien avec le socle commun de compétences et de connaissances
  • Favoriser une culture scientifique et artistique en développant l’expérimentation et la production de réalisations plastiques. Familiariser les élèves à la mise en place de repères culturels et chronologiques et ainsi créer un lien entre les cultures et les époques. Sensibiliser les élèves à l’outil informatique lors du travail de restitution et d’analyse et ainsi leur permettre de se situer par rapport aux compétences TICE du Brevet Informatique et Internet. Initier et former les collégiens à la recherche documentaire à travers la découverte de l’archéologie. Valoriser et donner du sens à l’écrit aux élèves.

Application MICACO | Date : 23/11/2017