Département de la Seine-Saint-Denis | La Culture et l'Art au Collège

Edition | Année parcours : 2017

Informations sur le parcours à la date du : 28/07/2017

SUR LE FIL

Coordonnées du collège
  • Collège affecté : Collège Alfred Sisley
  • Ville : ILE-SAINT-DENIS
  • Classe : autre 
Coordonnées de la structure
  • Nom de la structure : Académie Fratellini
Coordonnées de la personne ressource
  • Identité : Madame Rossana Caruso

1. Articulation avec un processus de création :

Le parcours a un lien avec la création / le projet scientifique en cours ou à venir

Projets artistiques/scientifiques en cours ou à venir de l'artiste ou du scientifique menant le parcours
  • La compagnie les Colporteurs reprends en octobre 2017 à l'Académie Fratellini le spectacle "Un fil sous la neige" qui fut été crée en 2008. Un grand paris car la reprise se fera avec la quasi totalité des artistes qui ont fait partie du projet. 7 fildeferistes virtuoses et singuliers, un chant des corps à sept voix. La Cie Les Colporteurs poursuit son aventure artistique sous chapiteau, autour de l'oeuvre du peintre Jérôme Bosch et plus particulièrement du triptyque Le jardin des délices, ce spectacle est en tournée actuellement. Ensuite la projection du film "Salto mortale" aura lieu au cinéma l'écran de Saint Denis.
Articulation du parcours avec ces projets
  • C'est à partir de cet événement que nous avons souhaité explorer le domaine du fil aussi bien sous l'aspect technique, artistique que philosophique. Des ateliers seront menés spécifiquement autour de chaque axe avec des artistes fildferistes, conteurs et pédagogues dans le domaine du cirque.

2. Construction du parcours (pendant le temps scolaire et avec une classe donnée)

L'artiste, le scientifique a t'il déjà mené un parcours CAC lors des éditions précédentes ? Si oui, précisez dans quel collège, la ville et ce qui motive le renouvellement de sa candidature.
  • C'est la première fois que la Cie les Colporteurs sera investie dans un parcours CAC. Cependant, elle a toujours été impliquée dans des projets d'action culturelle en direction de publics très diversifiés.

L'atelier construit et encadré par l'artiste / le scientifique se déroule sur une durée d'environ 20 heures

Atelier (environ 20h)
  • Les ateliers se dérouleront en tenant compte des axes suivants : • Danse et vocabulaire des différents pas. Pour pourvoir écrire un texte nous avons besoin de phrases, et pour écrire des phrases nous avons besoin de mots. Sur le fil c’est pareil, il nous faut des « mots » pour pouvoir s’exprimer. Nous travaillons donc sur un vocabulaire de base commun que nous détaillons, perfectionnons, puis que nous élargissons. Marches, rotations, courses, sauts, pas de danse... • Enchaînements de mouvements. Avec notre vocabulaire acquis, nous allons écrire des phrases, enchaîner les mouvements en trouvant un lien entre eux. Travail de fluidité des mouvements, enlever les gestes parasites, ou en ajouter mais de manière consciente. Nous allons conscientiser nos mouvements et les harmoniser de toutes les façons possibles ou même inimaginables. • En rythme. Le fil répond à nos mouvements, il faut donc travailler en symbiose, travailler avec lui, ou contre lui. Chaque impulsion que nous lui donnons nous est rendue. Nous apprenons donc à apprivoiser ce fil, à maîtriser son énergie afin de choisir nous-même le rythme de nos pas, et non laisser le fil décider pour nous.

Les sorties développent et mettent en perspective l'univers artistique / culturel de l'artiste / du scientifique et sa pratique

Sorties (environ 10 heures) développent et mettent en perspective l'univers artistique, culturel de l'artiste / du scientifique et sa pratique
  • Nous proposerons plusieurs sorties tout au long de l'année scolaire : -Visite de l'Académie Fratellini avec une présentation de l'histoire du cirque - Spectacles "Un fil sous la neige" cie les Colporteurs octobre 2017 -Spectacle de Noël mis en scène pas Stuart Seide décembre 2017 - Diplôme de fin d'année des apprentis de l'Académie juin 2018

L'analyse critique permet d'expliciter la démarche de l'artiste / du scientifique et le sens du projet

Les temps de réflexion permettent d’expliciter la démarche de l’artiste/du scientifique et le sens du projet auprès de la classe. Ils ont obligatoirement lieu en présence des élèves et deux heures minimum doivent y être spécifiquement dédiées.
  • Ce temps de réflexion est nécessaire aux élèves pour prendre du recul sur les propositions artistiques qui leur sont faites, leur faire apparaître les liens existants entre les différents ateliers et leur thématique. Cela se fait en concertation préalable avec les équipes d’enseignants et intervenants artistiques. Ce temps est articulé à partir de la première visite de l’académie Fratellini où le parcours leur est présenté jusqu’aux rencontres avec les artistes après chaque spectacle vu. Un temps d’échanges avec les intervenants à l’issu de chaque atelier est aussi prévu. Ces rencontres permettront aux jeunes de réfléchir sur des questions de fond, de prendre du recul par rapport à leurs expériences récentes de spectateur et d’acteur, et d’appréhender encore différemment la suite du parcours.

La restitution, temps de cloture du projet

Le temps de clôture offre une visibilité du chemin parcouru aux pairs, à la communauté éducative et au-delà et adopte une forme originale qui ne cherche pas uniquement la présentation d'une oeuvre réalisée par les élèves.
  • La restitution des ateliers se fera dans des conditions professionnelles sur la scène du petit chapiteau. Interaction entre toutes les disciplines abordées lors du parcours. La restitution sera vécue comme le point d'orgue du parcours, ce jour-là un temps d'immersion sera organisé de 4h où nous passerons en revue toutes les pratiques en compagnie de tous les intervenants.

3. Co-construction du parcours

Liens avec les différentes entrées du projet d'établissement et notamment de son volet culturel.
Les axes du projet d’établissement auxquels il est fait référence sont explicités et le parcours a pour ambition de s'ouvrir à l'ensemble de l'établissement (rencontres avec d'autres classes, chantiers d'étape ...).
  • Le projet requiert une approche pédagogique transversale impliquant de manière directe les disciplines d'enseignements du collège et permettant leurs croisements avec d'autres pratiques de création. Chaque phase de l'atelier pourra être développée avec les professeurs du collège impliqués dans le projet : - Professeur de lettres : travail autour du conte sur le thème de la peur et du lâcher prise. - Professeur d’EPS : travail autour de l'équilibre, prise de risque, apesanteur -Professeur de musique : autour du rythme
Liens avec les enseignements et notamment celui de l’histoire des arts. Les objectifs sont explicités par discipline et en lien avec le socle commun de compétences et de connaissances
  • A travers la pratique des ateliers nous viendrons nourrir des matières comme le français, les arts plastiques et l'eps. Français : Maîtrise de la langue française: un vocabulaire juste et précis pour désigner des objets réels, des sensations, des émotions, des opérations de l'esprit, des abstractions ; le sens propre et le sens figuré d'une expression, le niveau de langue auquel un mot donné appartient. Prendre en compte les propos d'autrui, faire valoir son propre point de vue, être à l'écoute de l'autre: au cours du projet, les collégiens vont communiquer et collaborer différemment. Musique : le sensibilisation au rythme permet de développer un prise de conscience corporelle nécessaire aux élèves en ULIS. Cela leur permet aussi d'appréhender une approche rythmée du fil . EPS: Composer et présenter un numéro collectif s’inscrivant dans une démarche de création en choisissant des éléments dans les trois familles dont la mise en scène évoque un univers défini. Apprécier les prestations de façon argumentée à partir de quelques indicateurs simples.

Application MICACO | Date : 28/07/2017